Par Philippe Silberzahn

« Aujourd’hui professeur dans une école de commerce, il m’arrive régulièrement d’être sollicité par des amis, ou des amis d’amis, sur les études que leurs enfants devraient faire. Impossible bien-sûr de répondre directement par tel ou tel diplôme, mais la vraie question qui se pose derrière, en fait, est celle de savoir pourquoi on fait des études. Et elle n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air. Elle a pris une importance particulière dans le monde incertain, caractérisé par l’obsolescence rapide des connaissances, des industries et des métiers. »

%d blogueurs aiment cette page :