Principe d’inattribution des cyberattaques : contourner le flou stratégique ?

SOP-GW

648x415_hommes-non-identifies-uniforme-armes-gardent-entree-batiment-abritant-gouvernement-crimee-a-simferopol-2-mars-2014 © AFP / GENYA SAVILOV. Des hommes non-identifiés en uniforme et armés gardent l’entrée du bâtiment abritant le gouvernement de Crimée, à Simferopol le 2 mars 2014.

L’une des règles de la Cyberstratégie est qu’en l’état actuel des procédés stratégiques (Amiral Raoul Castex, Théories stratégiques – Tome I, 1927), l’une des règles stratégiques dans cet espace résulte de l’incapacité d’attribuer avec certitude une cyberattaque à une ou plusieurs parties (« polylectique » avancée par Olivier Kempf à rebours des écrits de Gabriel Tarde). La voie technologique est défaillante, pourquoi ne pas emprunter la voix politique ?

View original post 642 mots de plus