L’Inde, acteur diplomatique central ?

Si l’on s’en tient au nombre important de visites de chefs d’états et de ministres étrangers en Inde ou d’officiels indiens dans les pays d’Asie, d’Afrique, du Moyen Orient, d’Europe et des Etats Unis, on pourrait en déduire que l’Inde est devenu un acteur diplomatique central. La visite, mi décembre, de Vladimir Poutine a notamment permis d’appréhender l’ampleur de la relation particulière qui unit l’Inde et la Russie depuis 1955 et l’ère soviétique. Le Président Russe et le Premier Ministre Indien auraient ainsi conclu pas moins de 20 accords pour un montant total de 100 milliards de dollars, à l’occasion du 15ème sommet bilatéral annuel entre les deux pays. L’Inde a par ailleurs renforcé ses relations stratégiques et économiques avec l’Australie, le Vietnam, les Philippines, l’Indonésie, la Malaisie, le Japon, la Corée ou l’Iran. L’Inde va également accueillir en 2015 un nouveau sommet Inde-Afrique, continent avec lequel elle a des liens économiques et historiques de par sa diaspora implantée sur le continent africain.

Article publié dans les Cahiers du Comité Asie de l’ANAJ-IHEDN – Mai 2015

Le CCA-10 peut être téléchargé ici.