Manmohan Singh (Premier ministre indien) et Susilo Bambang Yudhoyono (Président indonésien)

Dans l’œil des marchés : Dominique Trenet, stratégiste dans une société de gestion indépendante, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu’écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.

Inde et Indonésie, les nouveaux tigres asiatiques – Yahoo!

Le Chicago Mercantile Exchange (CME), le deuxième opérateur boursier des Etats-Unis, et Bank of China, l’une des quatre banques commerciales chinoises les plus importantes, ont annoncé jeudi la signature d’un protocole d’accord sur leur coopération. Lequel porte tout particulièrement sur les matières premières. Les deux groupes ont par ailleurs indiqué que leur accord – non contraignant – avait pour objectif principal  l’échange d’informations dans le domaine de la formation et du marketing.

Accord de coopération Bourse de Chicago / Bank of China – Le Blog Finance

Unfazed by US sanctions and Israel linking Tehran to the attack on an Israeli embassy car here, India is set to ramp up its energy and business ties with Iran, with a commerce ministry team heading to Tehran to explore fresh business opportunities. The team is expected to go to Tehran later this month to discuss steps to expand India’s trade with Iran, part of a larger strategy to pay for Iranian oil, said highly-placed sources.

India to step up ties with Tehran

On pourra trouver le jugement sévère. Mais c’est tout de même à remarquer. Bien sûr, il y a toute une gestuelle de déclarations bien rodées, qui condamnent la main sur le coeur la situation, appellent au départ de Bachar El-Assad (une erreur tactique peut-être), mettent en place une palette de sanctions et se disent prêts à apporter une aide humanitaire. Mais cela ne peut pas suffire.

Les Européens en mode mineur sur la Syrie

La salle de la commission affaires étrangères, pleine à l’arrivée du prince du Qatar, s’est vidée d’une bonne partie de ses députés partis rejoindre d’autres activités, le vote sur les rapports accompli. Dommage ! Ils ont raté la venue du Cheikh Hamad Bin Jassem Bin Jabor al-Thani, le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Qatar. Ce qui a été l’occasion d’un véritable cours stratégique sur les révolutions arabes, la démocratie et l’islamisme. Le Premier ministre donnant son avis sur la situation en Syrie, en Iran ou en Palestine. Les observateurs des ambassades ne s’y étaient pas trompés, les bancs habituellement réservés aux ambassades étaient pleins. A de nombreuses reprises, il a insisté sur la Ligue Arabe, la nécessité de la coopération régionale ou de trouver des solutions régionaux aux problèmes dans la région. ExMergere: le Premier Ministre du Qatar préside actuellement la Ligue Arabe.

Pour une force de paix en Syrie. Nous ne devons pas avoir peur des islamistes (PM Qatar)